Etude du lichen plan


L'apparition du lichen plan chez les individus reste encore mystérieuse. Les facteurs qui conduisent en effet à cette maladie bénigne sont toujours inconnus même si le stress ou des médicaments spécifiques (les sels d'or, l'arsenic, les anti-malariques, l'éthambutol, la quinidine, la methyldopa, la D-penicillamine, le captopril, les bétabloquants, les thiazidiques, les tetracyclines) contre l'hypertension, l'insuffisance cardiaque ou contre l'apparition de crises d'épilepsie peuvent provoquer l'apparition d'éruptions lichenoïdes généralement situées au nouveau des avant-bras et des jambes, des articulations, dans la partie basse du dos et sur le cou. Dans certaines circonstances, il peut se développer à la suite d'une hépatite C chronique.

Les symptomes du lichen plan

Ces éruptions peuvent se déclencher au niveau de la peau, du cuir chevelu ou des muqueuses, que l'on peut reconnaître par une apparition brutale ou progressive de démangeaisons sur la peau qu'on nomme habituellement « prurit » et qui peuvent faire penser à une quelconque allergie. Les cicatrices qui peuvent être dues aux démangeaisons disparaissent progressivement. L'aspect sous lequel il apparaît dépend des types de lichen plan (qui sont multiples) et également de l'endroit ou il se développe. Dans la plupart des cas, l'individu va observer sur sa peau des papules dans les tons rouges de moins de 30mm de diamètre, très légèrement épaisses, parfois quadrillées de stries opalines qu'on appelle stries de Wickham.

Les papules peuvent s'étendre sur une zone importante ou n'attaquer qu'une petite partie de la peau ou des muqueuses. L'individu peut également ressentir comme symptôme des douleurs dans les muscles ou des douleurs rhumatismales.

Son diagnostique peut donner lieu à une biopsie pour éviter en cas de forme récidiviste ou sévère toute forme cancéreuse. Les symptômes sont généralement identiques à ceux d'autres affections

Comment soigner le lichen plan

Les organes affectés par la maladie

Cette affection apparaît le plus souvent chez des sujets âgés de 30 à une soixantaine d'années, ne se diagnostiquant chez les enfants que très rarement. Le lichen plan est en effet une pathologie relativement exceptionnelle (touchant 1 à 2% de la population mondiale). Chez les femmes, une affection située au niveau des muqueuses buccales est plus fréquente. Ce dernier représente 50% des lichen plan diagnostiqués et prend la forme de taches blanches non régulières qui peuvent provoquer des douleurs, au niveau des muqueuses mais également sur les gencives, les lèvres et la langue.

Sur le plan génital, le lichen plan est encore une fois plus présent chez la femme. Il se caractérise chez les deux sexes par des démangeaisons ou des douleurs.


Dans certains cas relativement peu fréquents, les ongles peuvent être attaqués par cette maladie qui provoquera un amincissement de l'ongle, l'apparition de fentes ou de stries sur ce dernier pouvant entraîner parfois sa perte. Il existe également des cas observés au niveau de l'oil ou de l'osophage.